La bataille de Brienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La bataille de Brienne

Message par Alex Le Prestre le Dim 7 Jan 2007 - 23:40

Le 27 janvier, Blücher a concentré à Brienne les corps de Sacken et d'Olsufiev. Il attend Landskoy et Schwarzenberg qui fait ainsi sa jonction avec l'armée de Silésie et dont les renforts arrivent: De Wrède, venant de Joinville, arrive de l'est et débouchera des bois vers Morvilliers soutenu par Wittgenstein. Derrière, York arrive de Commercy. La cavalerie de Pahlen a été "empruntée" par Bl¨cher et jointe à celle de Wittgenstein. Giulay et Wurtemberg sont à portée ainsi que Barclay à la tête des réserves.
Le 28 janvier, Napoléon décide de marcher sur Brienne, les paysans aident à pousser les canons et ravitaillent les soldats.
Le 29 janvier, c'est l'attaque de Brienne. Grouchy envoie les dragons de Briche et Lhéritier, appuyé par deux batteries contre Pahlen qui se replie derrière trois bataillons de Scherbatov, à droite de Sacken, avec Wassilitschikov qui a détruit le pont de Lesmont.
Victor arrive, poussant devant Duhesme. Derrière, Ney se hâte. Le général Chataux est parti pour contourner la position. Il passe par le parc à la tête des 37e et 56e de ligne et prend le château de Brienne. Au cours de l'assaut, Blücher faillit être pris. Pahlen et Wassilitschikov chargent la colonne Duhesme, lui enlevant huit canons. Sacken et Olsufiev vont tenter de reprendre le château sans succès, et se heurtent à la brigade Baste de la division Decouz. Les deux généraux français seront tués au cours de l'affrontement. Les Prussiens se maintiendront toutefois dans la ville malgrè un violent tir de l'artillerie française.
Napoléon entrera dans le château accompagné d'un prêtre qui a été son ancien professeur et à qui Roustam donne un cheval. En chemin, ils sont attaqués par un parti de cosaques. L'Empereur est sauvé par Gourgaud qui tue un assaillant menaçant alors que Berthier est mis à terre.
Le 30 janvier au matin, les Russes se replient. Napoléon fait alors avancer dans le brouillard Grouchy et Duhesme qui prennent Dienville et La Rothière. Les Prussiens se regroupent à Trannes attendant Giulay et Wurtemberg, ainsi que colloredo et de Wrède. A leur arrivée, ces renforts vont attaquer.
Le lendemain, les ennemis restent face à face, améliorant leurs positions.
avatar
Alex Le Prestre
Fusilier-Grenadier

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 31
Date d'inscription : 01/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum