Maréchaux et généraux de la Garde Impériale tués sous l'Empire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Maréchaux et généraux de la Garde Impériale tués sous l'Empire.

Message par La Flamme le Mar 26 Oct 2010 - 22:50

Ils étaient 13

Maréchal Bessières, tué le 1 mai 1813 à Rippach (Saxe). Commandant la cavalerie de la Garde, un boulet lui coupa le poignet, lui perça la poitrine et l'étendit raide mort.

Général Baste, tué le 29 janvier 1814 à Brienne. Il était commandant d'une brigade de voltigeurs.

Général Dahlmann, blessé mortellement le 8 février 1807 à Eylau, mort le 10 février. Colonel-major des chasseurs à cheval de la Garde. Blessé d'un coup de biscaïen à la hanche droite.

Général Decouz, blessé mortellement le 29 janvier 1814 à Brienne, mort le 18 février. Commandant la 2e division de Jeune Garde. Blessé de deux coups de feu en pleine poitrine.

Général Desvaux de Saint-Maurice, tué le 18 juin 1815 à Waterloo. Commandant l'artillerie de la Garde.

Général Dorsenne, blessé mortellement le 22 mai à Essling, mort le 24 juillet 1812. Commandant la 2e division de la Vieille Garde (chasseurs et grenadiers). Blessé à la tête à Essling, Larrey dit qu'il a succombé plus tard aux effets d'une carie des os du crâne, pour laquelle on pratiqua mal à propos le trépan, opération qui a dû accélérer la mort du sujet.

Général Duhesme, blessé mortellement le 18 juin 1815 à Waterloo, mort le 20 juin. Commandant l'infanterie de la Jeune Garde
. Blessé mortellement au côté droit de la tête. Le major prussien Wagner dit : " Le général Duhesme, grièvement blessé à la tête, d'un éclat d'obus, fut trouvé mourant dans les souterrains de la maison où logeait la maréchal Blücher, à Genappe. Ayant été reconnu, il fut traité et soigné avec tous les égards du à son rang".


Général Jamin, Tué le 19 octobre 1812 à Slonim. Il expira par l'effet d'une contusion violente à la poitrine, imprimée par le choc d'un boulet de gros calibre (Larrey).

Général Konopka, tué le 19 octobre 1812 à Slonim. Colonel du 3e chevau-légers lanciers.

Général Lanabère, blessé mortellement le 7 septembre 1812 à la Moskowa, mort le 16 septembre à Mojaïsk. Il reçu une balle au bas-ventre, après avoir blessé une anse de l'intestin grêle, s'était implantée dans le corps des vertèbres lombaires.

Général Letort
, tué le 15 juin 1815 à Gilly. Tué d'une balle au bas-ventre. Le projectile, après avoir blessé les intestins s'était enclavé dans la colonne vertébrale. ce général mourut dans les premières vingt-quatre heures (Larrey).

Général Michel, tué le 18 juin 1815 à Waterloo. Commandant la 2e division d'infanterie de la Moyenne Garde. Son corps ne fut pas retrouvé. Certains historiens lui attribuent le célèbre "mot de Cambronne".

Général Roussel, tué le 10 juin 1807 à Heilsberg. Ce général était chef d'état-major de la Garde Impériale. Dans ses Mémoires, Percy rapporte qu'un boulet lui brisa la tête. Larrey dit que le projectile avait fracassé l'os temporal, et que l'opération du trépan ne put être faite car "le désordre intérieur était si grave, que cet officier général succomba".

Source : La Garde Impériale de Alain Pigeard.
avatar
La Flamme
Fourrier

Masculin
Nombre de messages : 1085
Age : 53
Date d'inscription : 16/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maréchaux et généraux de la Garde Impériale tués sous l'Empire.

Message par eman le Mer 4 Sep 2013 - 7:23

très agréable après j'aime ce forum
avatar
eman

Féminin
Nombre de messages : 1
Age : 30
Date d'inscription : 03/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum