L'argot militaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'argot militaire.

Message par La Flamme le Dim 31 Oct 2010 - 14:42

Passons en revue les surnoms et sobriquets attachés aux diverses unités de l'armée française.

La Garde Impériale, jalousée des autres corps, est particulièrement visée par les sobriquets. Au début de l'Empire, en 1806, Napoléon va créer les gendarmes d'ordonnance ; Norvins qui y sert déclare qu'ils sont surnommés les Diables Verts, à cause de la couleur dominante de leur uniforme.

Les grenadiers à cheval sont les Chevaux noirs, du nom de la robe de leurs montures ; ce sont aussi les Gros Frères.

Édouard de Colbert, qui commande les lanciers rouges, appelle son régiment les Écrevisses.

Les gardes d'honneur, peu habitués aux difficultés des campagnes, deviennent les Gardes Douleur ou les Mirliflorès.

Les marins de la Garde, dont les uniformes ne sont pas sans rappeler ceux des hussards deviennent les Hussards de la marine.

Les grenadiers à pied Hollandais, à l'uniforme cramoisi sont les Grenadiers rouges.

Les pupilles de la Garde sont les Gardes du roi de Rome.

Les conscrits-grenadiers de la Jeune Garde sont les C.T.S, car leurs fourgons portent cette abréviations.

Les vétérans de la Garde, qui mènent une retraite paisible, sont les Chanoines de l'armée.

Les vieux tambours de la Garde, sont les Officiers de peau.

La batterie des tambours des grenadiers à pied de la Garde est la Grenadière, alors que les tambours et fifres sont la Musique de haut bruit et que les instrumentistes sont la Musique d'harmonie.

Tous les musiciens des grenadiers à pied de la Garde, coiffés d'un bicorne à plumes rouges et blanches sont les Oiseaux du paradis.

En règle générale, un soldat de la Garde est un Monsieur.

Les majors de la Garde sont des Gros bonnets ou des Gros majors.

Le génie de la Garde forment les Soldats souterrains et leur poste de garde est la chambre de veille.

Lors du retour de l'île d'Elbe, les grenadiers portent la cocarde tricolore sur le devant du bonnet à poil pour mieux être identifiés ; ils deviennent les Cyclopes.


Sources : Tradition Magazine n° 3.7.25
L'Armée de Napoléon de Alain Pigeard.
avatar
La Flamme
Fourrier

Masculin
Nombre de messages : 1085
Age : 53
Date d'inscription : 16/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'argot militaire.

Message par La Poudre le Dim 31 Oct 2010 - 19:55

Que signifient donc ces trois lettres C T S sur les fourgons ? ? ?
avatar
La Poudre
Grenadier

Masculin
Nombre de messages : 3048
Age : 62
Date d'inscription : 24/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'argot militaire.

Message par La Flamme le Dim 31 Oct 2010 - 21:13

Je me doutais que quelqu'un poserait la question, je ne sais pas, ce n'était pas marqué" dans le document que j'ai consulté.
Pour mémoire, arrêtez moi si je me trompe, mais il me semble que ces fourgons faisait partis de compagnies privés. Ils étaient mis à disposition, ou loués.

Donc ces initiales pourraient être l'abréviation de l'entreprise Compagnie de Transport ...

Je vais essayé de creuser un peu pour trouver quelque chose de plus concret.
avatar
La Flamme
Fourrier

Masculin
Nombre de messages : 1085
Age : 53
Date d'inscription : 16/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'argot militaire.

Message par La Flamme le Dim 31 Oct 2010 - 21:39

Alors j'avance un peu concernant ces initiales...

Dans le train des équipages, les employés ne sont pas militaires mais font partie d'une entreprise dont les plus célèbres sont Breidt qui travaille pour la Grande Armée et Gayde pour l'armée d'Italie.

Je viens de trouver cette image, ou, effectivement on peut lire sur les fourgons le nom des "entreprises "...mais toujours rien sur C.T.S

avatar
La Flamme
Fourrier

Masculin
Nombre de messages : 1085
Age : 53
Date d'inscription : 16/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'argot militaire.

Message par La Braise. "Fourrier" le Dim 31 Oct 2010 - 22:14

M´enfin ma bonne Poudre, tu ne connais pas les initiales C.T.S ??????
avatar
La Braise. "Fourrier"
Fourrier

Nombre de messages : 2108
Date d'inscription : 11/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'argot militaire.

Message par La Poudre le Dim 31 Oct 2010 - 22:47

Si Dédé !!!

Mais ici, en Halssasse, sa feut tire " Compagnie des transports Straspourchois "

Aucun rapport, à mon avis !
avatar
La Poudre
Grenadier

Masculin
Nombre de messages : 3048
Age : 62
Date d'inscription : 24/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'argot militaire.

Message par La Braise. "Fourrier" le Lun 1 Nov 2010 - 12:21

Ah bon? Shocked Chez-nous, non, ce n´est pas du tout cela, Embarassed m´enfin
avatar
La Braise. "Fourrier"
Fourrier

Nombre de messages : 2108
Date d'inscription : 11/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'argot militaire.

Message par Théobald le Lun 1 Nov 2010 - 13:43

Voici l'explication de CTS:
Sur les véhicules des conscrits grenadiers étaient marqués Garde Imperiale, Régiment de grenadiers en lettres 2 pieds de haut, au-dessous duquel, en petits caractères, était écris CTS (l'abréviation de «conscrits»).
Le reste de l'armée ont trouvé cela excessivement drôle et ont surnommé le régiment "CTS"
(Par ailleurs, le régiments n'ayant pas apprécié ce surnom, cela provoqua de nombreux duels.)
avatar
Théobald
Fusilier-Grenadier

Masculin
Nombre de messages : 298
Age : 23
Date d'inscription : 21/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'argot militaire.

Message par La Braise. "Fourrier" le Lun 1 Nov 2010 - 13:50

Toutes mes félicitations Théobald Wink thumright J´ai lu exactement le même que toi.

concernant La Poudre, je lui fessais un peu de taquinerie avec la délicieuse bière nommée CTS, servie en Belgique, dans un pot de gré ou d´étain accompagné de quelques carrés de fromage sou-poudrée de sel au céleri Wink
avatar
La Braise. "Fourrier"
Fourrier

Nombre de messages : 2108
Date d'inscription : 11/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'argot militaire.

Message par La Flamme le Lun 1 Nov 2010 - 13:55

Excellent effectivement, dans quel ouvrage as tu trouvé l'origine de ces initiales ?

Et toi ma bonne Braise, dans quel bouquin ?
avatar
La Flamme
Fourrier

Masculin
Nombre de messages : 1085
Age : 53
Date d'inscription : 16/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'argot militaire.

Message par La Poudre le Lun 1 Nov 2010 - 23:06

Trêve de bouquins et autres ouvrages !

On ira gouter cette CTS dont tu me fais l'éloge, ma Braise.

En tous cas chapeau à Théo, pour l'explication.
avatar
La Poudre
Grenadier

Masculin
Nombre de messages : 3048
Age : 62
Date d'inscription : 24/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'argot militaire.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum