Lettres de campagne du sergent-major DUMEY.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lettres de campagne du sergent-major DUMEY.

Message par La Flamme le Sam 20 Nov 2010 - 11:27


F. Dumey à son ami Laroze.

En commençant ta lettre, tu parais bien alarmé pour moi ; je te suis obligé de tes témoignages d'intérêt, j'en fais cas, parce que je les estime partir d'une âme franche. Mais rassure toi, si tu ne l'es depuis longtemps, j'en suis sorti sain et sauf. Je ne te dirai point que, dans ces moments de crise, je n'ai point pensé à la mort.

Si fait ! Tandis que les drapeaux avaient filé sur les derrières pour se mettre en sureté, j'étais resté ainsi qu'une vingtaine d'hommes en bataille au milieu d'un marais où nous devions servir de noyau, ou de point de ralliement, si tu veux, pour les tirailleurs éparpillés de tous côtés dans les bois et sur la pente des montagnes, en cas qu'ils se vissent contraints de se replier.
Dans cet endroit, spectateur immobile de l'acharnement des partis, ayant tout le temps de réfléchir, résigné à la mort après avoir fait mon acte de contrition, toujours l'arme au bras, j'attendais le coup fatal, m'estimant trop heureux après avoir dit mon Confilteor, si je pouvais en être quitte pour un bras.

J'eus été très à plaindre, s'il m'eut fallu mettre une jambe dans mon marché, car certes, à peu de temps de là, toutes deux, me furent d'un grand secours. Une grêle de balle et de biscaïens sifflaient et se croisaient continuellement sur nos têtes : nous étions sous le feu de la mousqueterie et de l'artillerie ; le nombre de nos combattants diminuait à vue d'oeil !

Heureusement le soleil cachait déjà sa perruque d'or derrière les montagnes affreuses de la Forêt Noire, nous ne pouvions plus tenir ! Les tirailleurs, ou pour mieux dire la demi-brigade, puisque tous étaient en tirailleurs, la demi-brigade cède spontanément, tout se débande, tout cherche son salut dans la fuite. On envoie du gros calibre à nos trousses, mais la nuit nous cacha dans ses ombres et donna le temps au plus grand nombre de se mettre en lieu sûr.

Notre perte ne fut point si grande qu'on l'avait présumée : environ 150 hommes sont prisonniers, 50 moururent sur le champ de bataille et 300, blessés légèrement, parvinrent à l'ambulance qui était à trois lieues de là.

Halluin et moi, accompagnâmes et aidâmes à marcher Girard qui, sur la fin de l'action, avait eu une balle dans la jambe et la hanche froissée d'un biscaïen, jusqu'à ce que nous joignions un gros des nôtres qui gagnait les bois et les rochers pour se soustraire aux poursuites de l'ennemi et arriver sur les bords du Danube.

Au rapport de ceux qui rentrent des hôpitaux, il doit revenir bientôt à la compagnie.
Dumey.
avatar
La Flamme
Fourrier

Masculin
Nombre de messages : 1085
Age : 53
Date d'inscription : 16/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de campagne du sergent-major DUMEY.

Message par La Poudre le Sam 20 Nov 2010 - 23:03

Tu parle de la Forêt Noire dans le texte, mais de quel engagement s'agit ? Quelle année ?

Quelque part dans le Tyrol ou la campagne d'Allemagne ( la deuxième )

Texte interessant en tous cas !
avatar
La Poudre
Grenadier

Masculin
Nombre de messages : 3096
Age : 62
Date d'inscription : 24/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de campagne du sergent-major DUMEY.

Message par La Flamme le Dim 21 Nov 2010 - 0:15

Il s'agit de l'an VII, pour être plus précis des jours qui suivent le 22 floréal an VII (11 mai 1799).
Cette personne se trouvait à cette date à Mayence.
avatar
La Flamme
Fourrier

Masculin
Nombre de messages : 1085
Age : 53
Date d'inscription : 16/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de campagne du sergent-major DUMEY.

Message par La Poudre le Dim 21 Nov 2010 - 0:27

Merci pour la petite précision .
A pluche !
avatar
La Poudre
Grenadier

Masculin
Nombre de messages : 3096
Age : 62
Date d'inscription : 24/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de campagne du sergent-major DUMEY.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum