Les femmes aux Armées

Aller en bas

Les femmes aux Armées

Message par La Flamme le Lun 2 Mai 2005 - 9:41

Les Femmes



Il est difficile d’évoquer la Grande Armée, qui atteint parfois le demi-million d’hommes sans parler des femmes qui la suivent. D’un point de vue schématique, on peut définir trois grandes catégories. Tout d’abord les femmes qui suivent l’armée d’une manière officielle ; ce sont les blanchisseuses, les cantinières et les vivandières. Une deuxième catégorie, fort rare, est constituée par les femmes combattantes ; leur nombre est faible, mais ce phénomène mérite un détour car il est peu commun. Enfin, un dernier groupe est composée de prostituées qui suivent l’armée.

Le dossier des Archives de la guerre consacré aux femmes aux armées sous l’Empire est particulièrement pauvre. Seuls quelques documents rappellent que les femmes se dévouèrent souvent pour soulager et aider les militaires lors des campagnes napoléoniennes.

Marie Dauranne : blanchisseuse à la 51e demi-brigade de bataille se distingue ainsi au passage de la Piave le 1er nivôse an V (17 mars 1797) en sauvant un soldat qui allait se noyer ; elle reçoit un collier en or agrémenté d’une couronne civique.

Cazajus : cantinière au 57e de ligne, se distingue le 5 juin 1807 en Pologne lors de l’affaire de Lomitten, où malgré une grêle de balles, elle se précipite deux fois dans un ravin où combattent les troupes françaises pour distribuer deux barils d’eau-de-vie. En récompense de sa bravoure Napoléon lui fait remettre une chaîne en or.

Catherine Balland : vivandière au 95e de ligne a été immortalisée par le pinceau de Lejeune, qui l’a représenté, en Espagne, à la bataille de Chiclana le 5 mai 1811, en train de distribuer l’eau-de-vie dans les rangs de son régiment.

Quand à Dubois, appelée Madame Dubois, cantinière dans la Garde, elle accouche d’un garçon à Wiazma par moins vingt degrés ; l’enfant mourra et sera enterré par un sapeur vers la Bérézina le 27 novembre 1812.

Signalons également Eugénie, surnommée La Mère Eugénie, cantinière au 10e Dragons qui sert en Russie, en Saxe et perd à Waterloo sa vingtième carriole.

Thérèse Jourdan, surnommée la Doyenne des Cantinières, née à Besançon en 1772, qui sert, en Italie, en Egypte, en Russie et à Waterloo et de nouveau en Algérie entre 1830et 1834 (elle meurt en 1862 à l’âge de 90 ans).

Marie-Tête-de-Bois qui sert en qualité de cantinière dans la garde et reçoit une blessure à Waterloo.

Marie Pierrette, née en 1757, à Avignon, blanchisseuse au 48e de ligne.

Catherine Rohmer, Alsacienne de Colmar, née en 1783, vivandière à la division Donnadieu en Espagne, et qui fait également la campagne de Russie et de France avant de partir pour l’Île d’Elbe puis de servir à Waterloo. Elle aura huit enfants dont quatre mourront au champ d’honneur.

Pour le mémorialiste Brandt « Toutes ces cantinières tant françaises que polonaises se faisaient remarquer par leur courage. En revanche, les maris, beaux et solides gaillards, étaient presque toujours de mauvais soldats, trouvant mille prétextes pour se dispenser et ne figurant guère qu’à la parade ».



Fifre du 27e de ligne en compagnie d'une jeune femme.

Sources : L'Armée de Napoléon de Mr Alain Pigeard. Dessin : Le rôle et la place des femmes dans l'armée de Vincent Rolin. Magazine Napoléon 1er n°15.
avatar
La Flamme
Fourrier

Masculin
Nombre de messages : 1085
Age : 53
Date d'inscription : 16/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes aux Armées

Message par Invité le Lun 2 Mai 2005 - 11:13

:coucou6:

Très interessant cet article.

Pour ce genre de chose, tu peux squatter notre rubrique
[img]http://yelims.f
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes aux Armées

Message par la feuille le Lun 2 Mai 2005 - 15:56

Tout à fait d'accord Madame la fraise; c'est excellent !!!
Merci Vévé. [img]http://yelims.f
avatar
la feuille
Vivandière

Nombre de messages : 164
Date d'inscription : 17/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes aux Armées

Message par La Vannette le Dim 8 Mai 2005 - 23:03

Et oui cher Pépé la Flamme on t'autorise à venir chez nous pour nous apporter de beaux articles comme celui-ci [img]http://yelims.f
avatar
La Vannette
Vivandière

Féminin
Nombre de messages : 1229
Date d'inscription : 16/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes aux Armées

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum