Les fournisseurs en vogue (fin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les fournisseurs en vogue (fin)

Message par La Flamme le Jeu 8 Déc 2005 - 17:01

Pour les lingères :
Mlles Lolive et de Beuvry, déjà très en vogue sous le Consulat, qui font les chemises de l’Empereur (six douzaines en 1808, à 396 francs de façon et blanchissage), ses mouchoirs (120 en 1808, pour 1440 francs plus 90 francs de façon et de blanchissage), ses cravates (156 en 1813, en mousseline, à 12 francs), le trousseau de Marie-Louise (lingerie et dentelles pour prés de 80 000 francs) et son trousseau de couches (pour plus de 160 000 francs).
Mlle Minette, « A la perle », 732 rue des Petits-Champs, qui fournit en 1811 une partie de la layette du roi de Rome, et qui fut chargée, étant aussi marchande de modes, de porter des cadeaux de l’Empereur à la reine d’Espagne.

Pour les fabricants de dentelles :

Lesueur, 5 rue de Grammont, qui fournit en 1810 des robes de dentelle pour le trousseau de Marie-Louise.
Bonnaire, rue Thévenot, qui fournit pour la somme de 31 000 francs, des robes de bébé et un lit complet pour le roi de Rome.
Rataud, qui fournit le voile de baptême, pour 1 000 francs.

Pour les cordonniers :
Berger, cordonnier de l’académie impériale de musique, qui fait pour Joséphine des brodequins brodés d’or .
Janssen, 13 rue neuve des Bons Enfants, qui fait des brodequins en satin blanc pour Marie-Louise.
Cnops, 266 rue Saint-Denis, spécialiste des souliers ultralégers, qui aurait dit à une cliente venue se plaindre du peu de résistance de ses souliers : « Ah ! Madame aura marché avec ! ».

Pour les tailleurs :
Chevalier, tailleur particulier de l’Empereur, qui réalise ses costumes de Sacre pour 1 400 francs de façon.
Lejeune, qui en 1815, fait les redingotes grises de Napoléon pour 160 francs.
Léger, à qui Napoléon demande, lors de son second mariage, un habit de fantaisie qu’il mettra ne seule fois.
Bastide, rue des Petits-Augustins, qui fait les uniformes des pages.

Pour les fourreurs :

La veuve Toulet, qui fourre d’hermine les manteaux impériaux pour la somme de 30 000 francs.

Pour les chapeliers :

Poupart et Delaunay, « Au temple du goût », Palais-Royal, galerie du côté de la rue de Richelieu, qui, de 1800 à 1815, font pour Napoléon au moins 120 « petits chapeaux » à 48 francs pièce.
Dayde, chapelier des écuries de l’Empereur.
Chardon, chapelier de la Garde Impériale.

Pour les bottiers :
Jacques, rue Montmartre, bottier particulier de l’Empereur, auquel il vend de 15 à 18 francs la paire de souliers à boucles d’or ovales et 80 francs la paire de bottes doublées de peluche d’oie.

Pour les Gantiers :

Gervais, Chardin, gantier-parfumeur de leurs Majestés.

Pour les bonnetiers :

Panier, qui fournit à l’Empereur pour le Sacre, deux paires de bas de soie blanche, brodés d’or, pour 144 francs.

La plupart de ces fournisseurs en vogue, qui sont en général ceux de la Cour impériale, sont établis dans le quartier du Palais-Royal qui est à l’époque le centre de mode.




Ces articles sont tirés du livre Le costume Consulat et Empire de Madeleine Delpierre.
avatar
La Flamme
Fourrier

Masculin
Nombre de messages : 1085
Age : 53
Date d'inscription : 16/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fournisseurs en vogue (fin)

Message par La Bricole 51ème le Mar 17 Jan 2006 - 21:47

:coucou6: Je viens seulement de voir les images. Rien que pour ça, [img]http://yelims.f [img]http://yelims.f [img]http://yelims.f [img]http://yelims.f [img]http://yelims.f . Dis-moi, le livre dont tu parles, est-ce une édition ancienne, une réédition, ou une édition récente???????
Ca intéresse drôlement ma fille.
Tu pourrais passer les références complètes? re [img]http://yelims.f , et :dodo3:
avatar
La Bricole 51ème

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 03/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fournisseurs en vogue (fin)

Message par La Flamme le Mar 17 Jan 2006 - 21:59

Salut cher Ami, en ce qui concerne le livre, il s'agit de : Le Costume, Consulat et Empire, au éditions Falmmarion.
Tu devrais pouvoir te procurer ce livre de petit format 15.5 x 22 et de 63 pages dans toutes les bonnes librairies de France ou de Navarre.

Voilà, j'espère que tu pourras l'acquérir, et au fait, chapeau ce que tu fais en matériel...

Impériales salutations.
avatar
La Flamme
Fourrier

Masculin
Nombre de messages : 1085
Age : 53
Date d'inscription : 16/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fournisseurs en vogue (fin)

Message par La Bricole 51ème le Mar 17 Jan 2006 - 23:55

[img]http://yelims.f pour ta référence, je vais essayer de me le procurer.
Les superbes gravures que tu as mises en annexe, elles viennent aussi de l'ouvrage cité Confused: Confused: Confused:
Ou alors, tu as une mine Confused:
Je suis preneur d'autres. celles des chapeaux, c'est génial :!:
On en cause dans la chaumière... [img]http://yelims1. et ma fille en [img]http://www.clic de joie. Je crois bien qu'il va falloir que je me mette au boulot de ce côté là aussi :DD
Encore [img]http://yelims.f , et [img]http://yelims.f
avatar
La Bricole 51ème

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 03/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fournisseurs en vogue (fin)

Message par La Flamme le Mer 18 Jan 2006 - 19:41

Pour les images de l'article elles proviennent du livre, pour les autres, j' ai quelques ouvrages où je puise dedans.

Restant à ta disposition.

Fraternelles salutations.
avatar
La Flamme
Fourrier

Masculin
Nombre de messages : 1085
Age : 53
Date d'inscription : 16/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fournisseurs en vogue (fin)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum