Les vieux métiers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les vieux métiers

Message par La Flamme le Mer 15 Fév 2006 - 19:55

Le Boucher


Planche Ière

La vignette ou le haut de la planche, représente l’abattage.

Fig 1 . Bœuf attaché la tête fort basse, par une corde liée à ses cornes et passée dans un anneau scellé dans la pierre.

2. Boucher, les bras levés, prêt à assommer le bœuf à coups de merlin.

3. Boucher qui doit saisir le moment où l’autre frappera, pour pousser le bœuf afin de le renverser sur le côté.

4 . Boucher qui dépèce un mouton, b, poulie pour enlever les bœufs comme on le voit en cc, par le moyen du moulinet d.






Bas de la planche.

5. Merlin pour assommer les bœufs.

6. Lancette

7. Petit fendoir

8. Couteau pour couper les pieds de bœufs par moitiés et par quartiers.

9. Hache pour fendre les carcasses.

10. Fendoir à boeufs pour diviser en petites parties.

11. Soufflet à bœufs et moutons.

12. Broche pour soufflet. On introduit le bout a, par la fente que l’on a fait dans la peau du bœuf, ensuite on actionne le soufflet pour décoller la peau.

13. Et ou, espèce de chevalet sur lequel on saigne.

14. Tempe, morceau de bois plat servant à écarter les demi-carcasses.

15. a, boutique ou étui, b,b,b lancettes et couteaux, c, fusil, d,d, ceinture de la boutique. E, boucle de la ceinture.

16. Croc à bœufs.


Planche II.


Fig a, chaudière de cuivre servant à faire fondre les graisses. b,b,b massif de plâtre, dans lequel est scellée la chaudière. c, bouche du fourneau pratiquée sous la chaudière. e, hotte du fourneau. D, degré de pierre pour travailler plus facilement à écumer le suif fondu.

2. a Banatte d’osier. On approche cette banatte et la cuve b qui est dessous, de la chaudière a, fig1 et on verse par le moyen d’une puisette toute la graisse fondue dedans. Le suif passe au travers de la banatte, et les cretons restent dedans.

b, cuve sous la banatte, pour recevoir le suif passé à clair.

cc, chevalet ou civière pour transporter la banatte prés de la presse où l’on exprime les cretons.

3. a a a a, presse, pour exprimer les cretons. b, vis. c, lanterne. d, seau de fer percé, que l’on emplit de cretons pour être pressés. e, rigole qui conduit le suif dans la jatte et qui est au-dessous. g, noyau de bois, dont le diamètre est plus petit que celui du seau, et dont on charge les cretons. C’est sur ce noyau que la partie h porte, lorsqu’on fait descendre la vis,b . On met autant de noyaux qu’ils est nécessaires pour exprimer tout le suif des cretons, à mesure qu’ils s’affaissent.

i, k, l, tourniquet de la presse, m, boulon de bois, qu’on introduit entre les suseaux de la lanterne, pour faire descendre la vis par le moyen de la corde n, que se dévide sur l’arbre i k du tourniquet qu’un homme fait tourner.

4. Puisette.

5. Ratissoire pour enlever le suif qui peut tomber par terre, lorsqu’il est figé.

6. Fourgon pour le fourneau.

7. Aviron, espèce de pelle de bois pour remuer les graisses dans la chaudière du fourneau.

8. Hachoir pour réduire les gros morceaux de graisse en petits, afin qu’ils fondent plus facilement.

9. Ecuelle.

10. Mesure.

11. Pain de suif sorti de la jatte.

12. Jatte de bois.







Sources : L'artisanat au XVIIIe siècle de Diderot et d'Alembert.
avatar
La Flamme
Fourrier

Masculin
Nombre de messages : 1085
Age : 53
Date d'inscription : 16/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum