scrupule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

scrupule

Message par Parmentier le Sam 15 Avr 2006 - 14:22

[img]http://yelims.f Un petit détail de pharmacie : un extrait d'un règlement que j'ai trouvé sur le net: :coucou6:

L'article six, relatif contrôle des poids et mesures chez les apothicaires, bien que ne semblant pas de prime abord d'une importance capitale, laisse entrevoir les causes qui ont procédé à la promulgation des lois : au moyen des Ordonnances sur la pharmacie, la médecine et la chirurgie, l'État entendait mettre un terme à la mauvaise foi et à la désorganisation qui semblait régner au sein du corps médical :

Que tous les Apothicaires n'ayent qu'un poids médicinal de loton, marqué par les Commis de Messieurs, et quarré, afin qu'on ne prétende cause d'ignorance d'avoir pris l'un pour l'autre, lequel poids sera visité et échantillonné quand bon semblera à la Seigneurie ; duquel poids se pèseront tous les médicamens composés ; ledit poids sera de douze onces la livre, et l'once de huit drachmes, et la drachme de trois scrupules et le scrupule de vingt grains poids d'or [...] [39]


Un apothicaire ou pharmacien sans scrupule était donc un pharmacien qui pesait sans véritable référence de poids et donc , probablement, lésait le client sur la quantité de marchandise.

Depuis cette expression est passée dans le langage courant pour désigner une personne peu consciencieuse "sans scrupule".

[IMG]http://smileyon
avatar
Parmentier
Médecin

Masculin
Nombre de messages : 50
Age : 59
Date d'inscription : 26/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: scrupule

Message par le sergent le Sam 15 Avr 2006 - 19:28

en effet il va falloir verifier l'ethimologie du mot [img]http://yelims.f
avatar
le sergent
Sergent des grenadiers

Masculin
Nombre de messages : 1848
Age : 61
Date d'inscription : 15/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

scrupule = petit caillou

Message par Parmentier le Mar 25 Avr 2006 - 16:08

Scrupule

Je veux lui dire quelque chose,
Je ne peux pas ;
Le mot dirait plus que je n’ose,
Même tout bas.

D’où vient que je suis plus timide
Que je n’étais ?
Il faut parler, je m’y décide...
Et je me tais.

Les aveux m’ont paru moins graves
A dix-huit ans ;
Mes lèvres ne sont plus si braves
Depuis longtemps.

J’ai peur, en sentant que je l’aime,
De mal sentir ;
Dans mes yeux une larme même
Pourrait mentir,

Car j’aurais beau l’y laisser naître
De bonne foi,
C’est quelque ancien amour peut-être
Qui pleure en moi.

René-François SULLY PRUDHOMME (1839-1907) (Recueil : Les solitudes)

Joli poème, n’est-ce pas ? Mais quel rapport avec l’étymologie ?

le mot "scrupule"

Le site de l’ATILF (Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française), site éminemment sérieux travaillant en partenariat avec le CNRS, nous en donne l’étymologie suivante :



Alors là, tout s’obscurcit !! comment est-on passé de la "vingt-quatrième partie de l’once" à l’ "inquiétude de conscience, hésitation inspirée par une grande délicatesse morale" comme nous le dit le Larousse ?
Et bien par extension, comme toujours ! Ce petit caillou, à l’avant-dernière ligne, c’est celui que l’on a dans sa chaussure, si gênant pour marcher, avancer, accomplir ce que l’on pense devoir faire mais que l’on a beaucoup de... scrupules à faire !!!
ce petit caillou qui finit par nous meurtrir la conscience....

[IMG]http://smileyon
avatar
Parmentier
Médecin

Masculin
Nombre de messages : 50
Age : 59
Date d'inscription : 26/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: scrupule

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum