Aigles de la Garde Impériale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aigles de la Garde Impériale

Message par La Flamme le Dim 3 Sep 2006 - 13:17

Les régiments de la Garde reçoivent des aigles modèle 1804 identiques à celles de la Ligne.
Cependant, quelques variantes existent en ce qui concerne l'attribut du caisson.
En fait, nous n'avons guère de renseignements précis. Les textes d'époques sont muets et les originaux conservés sont rarissimes.

Les aigles de la Garde sont du modèle 1804 jusqu'en 1814, puis du modèle 1815 aux Cent-Jours. Il n'y a pas de modèle allégé.

Pour les ornements des caissons, voici la répartition la plus plausible :

- 1er et 2e Grenadiers à pied : chiffres 1 et 2 ;
- 1er et 2e Chasseurs à pied : chiffres 1 et 2 ;
- Grenadiers à cheval : grenade à l'avers et revers ;
- Chasseurs à cheval : cor à l'avers et revers (sous réserve) ;
- Dragons : grenade (sous réserve) ;
- Chevau-légers : chiffres 1 et 2 ;
- Mameloucks : ? (le croissant tout à fait improbable) ;
- Marins : ancre à l'avers et revers ;
- Gendarmes d'élite : grenade (sous réserve);
- Artillerie : ?



Modèle 1804.

La tête est placée horizontalement, le bec allongé entrouvert montrant nettement la langue placée sur la partie inférieure. Les ailes sont trés écartées à leurs extrémités. Le fuseau sans foudre est placé légèrement de biais. Elle est entièrement en cuivre fondu.

- Poids moyen : 1.850 kg à 2 kg ;
- Hauteur de l'aigle : 18 à 20 cm ;
- Largeur de l'aigle : 23 à 25 cm ;
- Hauteur du caisson : 4 à 5 cm ;
- Largeur du caisson : 10 à 12 cm ;
- Profondeur du caisson : 5 à 6 cm ;
- Longueur de la douille : 5 à 6 cm ;
- Hauteur des chiffres : 3 à 3.5 cm ;
- Longueur du fuseau : 12 à 14 cm ;
- Hauteur totale : 29 à 31 cm .



Etant donné l'importance de la fourniture de 1804, il est trés probable que les aigles ont été réalisées dans plusieurs ateliers, d'où l'existence de modèles ayant des normes légèrement différentes. Ainsi une aigle du 5e de ligne conservée jadis à Vienne avait des dimensions sensiblement plus grandes que le modèle habituel.

Chaque aigle se compose en six parties :


- Le corps en deux morceaux, serre gauche comprise, la face et le dos ajustés ;
- La serre droite ;
- Le fuseau de Jupiter ;
- Le caisson ;
- Le plateau inférieur du caisson maintenu par quatre petites vis ;
- La douille qui reçoit la hampe.

Chacun de ces fragments porte à l'intérieur une marque frappée au ciseau composée de chiffres romains, points divers ou trèfles, dont il est bien difficile de connaitre la signification précise. Par exemple, une aigle porte : sous les serres, le fuseau et le caisson CXX ; une autre a sous le fuseau XVIII et sur le caisson et sous les serres Y XVIII Y
Y Y
L'aigle surmontant le drapeau du 85e porte sur le fuseau VIIII et sur le caisson VIIII : un trèfle.
Une aigle conservée en Russie porte D XXXII.
Toute les aigles authentiques portent des poinçons de ce genre.





Aigle modèle 1804 avec caisson vierge. (Bibliothèque R. et J. Brunon, Salon de Provence,photo Raoul Brunon.)



Sources : 1804 / 1815 Les aigles Françaises. texte de Pierre Charrié. Revue Uniformes n°60.
avatar
La Flamme
Fourrier

Masculin
Nombre de messages : 1085
Age : 53
Date d'inscription : 16/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aigles de la Garde Impériale

Message par Adjoint le Ven 27 Oct 2006 - 17:40

Bonjour La Flamme, chers grenadiers...

la question des aigles et des drapeaux de la garde, un peu mystérieuse, m'intéresse beaucoup.

Je ne possede pas l'article cité par La Flamme, mais j'ai l'ouvrage essentiel, les Dreapeaux et Etendards de la Révolution et de l'Empire du meme auteur.

Ce qu'on va plus tard appeler "1er" Régiment des Grenadiers a pied, c'est au moment de la distribution des aigles en décembre 1804 tout simplement le Régiment de Grenadiers a pied. Pourquoi alors mettre un chiffre sur le caisson de l'aigle? Les originaux des aigles et des drapeaux recus en 1804 n'existent plus, a part ceux du régiment de grenadiers a cheval. Comme le dit Pierre Charrié, on n'a pas de sources. Pourtant je dirais que les deux aigles remises en 1804 aux deux bataillons de grenadiers portaient, comme les quatre aigles des escadrons de grenadiers a cheval, une grenade, pas un chiffre. De meme pour les chasseurs a pied et le cornet au lieu du chiffre "1" pour un régiment qui n'était pas alors "premier", mais unique.

Pourquoi ne pas suivre la logique de l'étendard et de l'aigle conservée des grenadiers a cheval? Pas de chiffre, mais grenade sur le caisson et dans les courrones de l'angle du drapeau. En 1804, aurait-on deja pensé de former un 2e régiment plus tard?

Le Régiment devient "premier" pour la premiere fois pour une courte période de 1806 (avril) - 1808 (janvier); mais ses bataillons ont été doublés deja au début de la campagne de 1805 (lettre de l'Empereur au maréchal Bessieres du 1er septembre 1805 citée par Alombert-Colin dans leur tome I de La Campagne de 1805 en Allemagne et c'est confirmé par toutes les situations trouvées dans les autres volumes et mentionnant la présence des grenadiers /et des chasseurs/ aux événements de la campagne) On ignore si le 2e régiment a recu une aigle a sa formation ou pas, mais le premier portait, selon Pierre Charrié, ses deux aigles recues en 1804 en 1806, 1807 et meme en 1808 en Espagne. Il est vrai que le décret du 15 avril 1806 prévoit 4 porte-drapeaux a l'état-major du corps des grenadiers a pied; mais on n'en trouve que deux réellement dans les états de la brigade du corps des grenadiers a pied, M.M. Morlay et Moulin (voir Saint-Hilaire; ils ne sont que deux meme aux chasseurs).

Il est tres probable ce que dit Pierre Charrié sur le port de l'aigle du 1er bataillon uniquement en 1809, c'est conforme a la situation imposée par le décret du 18 février 1808 dans toute l'infantrie. Une aigle par régiment.

Pierre Charrié dit égallement que le 2e régiment (francais) a recu son aigle et son drapeau le 15 aout 1811. Le 15 aout -saint Napoléon- 1811 les trois régiments recoivent donc 3 nouveaux drapeaux, ce qui est certain... a mon avis ce n'est que maintenant que sur celui du 1er régiment apparait son chiffre. Les drapeaux de 1804 étaient de type Challiot, les nouveaux sont founris par Picot.

Ce qui reste un peu mystérieux ce sont les aigles et les caissons. L'aigle du 1er bataillon du (1er) Régiment est toujours la, l'aigle du 2e bataillon est déposée aux Tuileries, et il faut faire une nouvlle surement pour le 3e régiment. Ce ce qu'on sait. A-t-on changé l'aigle du meilleur régiment de l'armée portée sur les champs de bataille d'Austerlitz, de Iéna, d'Eylau, de Friedland et de Wagram pour une nouvelle? Vous y voyez une logique? "Chers grenadiers, vous avez bien gardé votre aigle qui était avec vous partout, vous l'avez couverte de la gloire, mais il faut que vous me la rentriez, je vous en donne une nouvelle..." Absurde? Je dirais que oui...

On a une deuxieme aigle du régiment dans le cabinet, mais on va faire fabriquer une toute nouvelle? Peut-etre... N'est-il pourtant possible que les deux premiers régiments portent deux aigles dont les caissons sont ornés des grenades, puisqu'il s'agit des deux aigles remises en 1804 aux grenadies sur le Champ de Mars? Et les grenadiers hollandais? Grenades ou chiffre 3? On aurait-pu changer les emblemes seulement... peut-etre. Mais pourquoi numéroter les aigles de la garde et les rendre ainsi égalles aux aigles des trois premiers régiments de chaque arme?

Je dirais que les aigles portaient la grenade sur leurs caissons meme apres 1811, les régiments de la garde dépendaient tous du meme corps et avaient tous le meme colonel général et le meme colonel commandant, et le meme colonel en second.

On n'a pas de sources pour les aigles et les drapeaux recus en 1804, on connait les nouveaux drapeaux de 1811, mais on ignore si les aigles des deux premiers régiments sont nouvelles ou celles de 1804.

Vos opinions? D'autres sources peut-etre?

Amicalement

Jakub
avatar
Adjoint

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 31/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aigles de la Garde Impériale

Message par La Flamme le Ven 27 Oct 2006 - 23:52

Cher Jakub

Merci pour cet excellent additif traitant un sujet assez complexe sur les aigles et drapeaux.

Je n'ai malheureusement pas d'autres ouvrages en ma possession concernant ceux-ci.

Salutations Impériales
avatar
La Flamme
Fourrier

Masculin
Nombre de messages : 1085
Age : 53
Date d'inscription : 16/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aigles de la Garde Impériale

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum