Les Trois Systèmes de Vauban

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Trois Systèmes de Vauban

Message par Alex Le Prestre le Lun 11 Juin 2007 - 19:33

Ce Premier Système ne fait que poursuivre l'oeuvre de ses prédécesseurs, le Comte de Pagan notamment.
Les citadelles de Lille et Bayonne en sont les exemples les plus représentatifs.

Le principe fondamental reste le même: chaque face d'un ouvrage est battue par les tirs venant du bastion voisin. Le flanquement est ainsi efficacement effectué.

Mais, un autre des principes fondateurs de la fortesse polygonale (le plan de chaque ouvrage s'inscrit dans un polygone), l'étagement des feux, souffre d'un défaut majeur: un même ouvrage concentre en son sein les moyens de tir rapproché et ceux d'action lointaine. Autrement dit, si l'un des bastions vient à tomber, un trou béant s'ouvre dans la défense. C'est une constatation que Vauban a dû faire lui-même de nombreuses fois lors des sièges qu'il mène.


Le Deuxième Système va principalement consister à "détacher" les bastions du corps de la place, en faisant une sorte de ceinture défensive indépendante. Indépendants les uns des autres, les bastions sont aussi séparés du rempart proprement dit de la forteresse et n'étant pas protégés sur leur arrière, ces bastions sont soumis au feu éventuel des défenseurs de la place...

Autrement dit, la chute d'un bastion affaiblit la défense mais n'ouvre pas le chemin de la victoire... D'autant que Vauban, à sa première invention, en ajoute une seconde: des tours bastionnés sur le rempart (ie. le corps de la place) et dont l'artillerie commande tant les approches que les alentours de l'ouvrage.

Mais la dernière des innovations est sans doute la plus ingénieuse: l'enceinte formée par les bastions est d'élévation supérieure à à l'enceinte qui protège la place même. Ainsi, l'adversaire ne peut battre de ses canons que la première enceinte, il ne voit tout simplement pas la seconde! En conséquence, les canons d'action lointaine sont situés dans les bastions. Le rempart de la place, derrière les bastions, ne comportera lui plus que des moyens de feu rapprochés. De facto le principe d'étagement des feux est à nouveau pleinement mis en oeuvre par une dissociation de l'emplacement des pièces en fonction de leur mission.
Les forteresses illustrant ce système sont Besançon et Belfort. Vous trouverez ci-joint le Plan Relief de Ath, en Belgique qui n'est pas stricto sensu du Deuxième Système mais permet de bien visualiser le travail de Vauban. L'illustration suivante de Neuf-Brisach permet en fait de bien voir ce qu'est le deuxième Système comme le troisième.

C'est surtout une amélioration du Second Système. Vauban dédouble tous les ouvrages qu'il peut, en les laissant ouvert à la gorge (c'est à dire exposé au feu de l'ouvrage derrière lui), afin de multiplier le nombre d'enceintes donc d'obstacles que l'assaillant devra emporter pour arriver jusqu'à la place elle-même.

La ville de Neuf-Brisach en est la seule illustration connue et nécessite un développement en soi.

Il s'exprime le mieux chez Vauban lorsqu'il doit s'adapter au relief. La visite de Briançon et de Montdauphin sont particulièrement éclairantes. La première est une ville bâtie sur une éminence. Il est extraordinaire de voir comment Vauban va jouer du relief, de l'étagement de ses enceintes pour rendre la ville superbement difficile à prendre. A quelques dizaines de kilomètres de là, vous pourrez visiter Montdauphin dont le front fortifié Nord est très significatif du travail de Vauban. De plus, vous y trouverez quelques petites astuces de Vauban qui savait empoisonner l'assaillant, qu'il soit ingénieur en chef ou simple sapeur (le "pas de souris" ou les "orgues" (une herse est remplacée par des poutres massives d'une longueur double voire triple de celle de la porte à défendre: à mesure que les sapeurs adverses la détruisent, la poutre reprend la place de la section détruite!!) sont des grands moments de rigolade!).
avatar
Alex Le Prestre
Fusilier-Grenadier

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 32
Date d'inscription : 01/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum