Le langage de l'éventail au XIXe siècle (1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le langage de l'éventail au XIXe siècle (1)

Message par La Flamme le Ven 9 Déc 2005 - 20:24

Ouvrir complètement son éventail : J’y songe

Poser sa main sur son cœur tout en tenant son éventail ouvert devant ses yeux : Je t’aime

Indiquer le sol prés de soi avec son éventail : Approche toi de moi


Eventail à deux faces à trois cartels : "Le rendez-vous dans le parc". 1770-1780



Poser l’extrémité de l’éventail sur sa bouche : Attention on nous écoute

Serrer des deux mains l’éventail ouvert contre sa poitrine, en levant doucement les yeux : Je te demande humblement pardon

Effleurer sans cesse sa bouche de son éventail fermé : Puis je te parler en tête à tête

Ouvrir complètement son éventail et l’agiter en direction de son interlocuteur : je souhaiterais être toujours avec toi.

Regarder son éventail fermé : Je pense tout le temps à toi



Eventail à deux faces représentant une scène pastorale. 1760.



Serrer de la main gauche son éventail fermé sur son cœur : M’es tu fidèle ?

Le nombre de brins non écartés indique l’heure convenue du rendez vous : A l’heure convenue

Tourner la face interne de son éventail vers son interlocuteur : Je ne pourrai pas venir

Promener l’extrémité de l’éventail sur la paume de sa main, comme pour former des lettres : je te le ferai savoir par courrier

Chasser son interlocuteur de son éventail fermé : je ne t’aime pas

Diriger vers le bas son éventail ouvert, que l on tient dans sa main : je te méprise

Ouvrir et fermer rapidement son éventail : tu es trop audacieux


Eventail à deux faces représentant une fête champêtre. Vers 1760.



Refermer son éventail avec colère et le faire tourner fébrilement dans sa main : je suis fâchée contre toi

Appuyer son menton sur son éventail fermé : Je boude

Regarder son éventail ouvert, en balançant la tête d’un côté puis de l’autre : tu ne veux pas du tout me connaître ?

Faire tourner de la main droite l’extrémité de son éventail fermé : j exige une réponse

Indiquer une place de l’éventail fermé : assieds toi à côté de moi

Indiquer une place de l’éventail ouvert : ça suffit tu m’ennuies

Montrer plusieurs fois son front de son éventail fermé : tu es fou ?

Appuyer son menton sur son éventail ouvert : cesse tes amabilités répugnantes

Appuyer son éventail fermé sur épaule droite : je te hais

Laisser continuellement tomber son éventail fermé dans sa main gauche à demi fermée :
pas un mot de plus

Agiter vers soi son éventail ouvert : viens danser avec moi




Couvrir la paume de la main gauche de son éventail ouvert, tenu de la main droite : garde ce secret

Donner son éventail fermé à son interlocuteur : tu me plais beaucoup

Appliquer son éventail ouvert sur la joue droite : oui

Appliquer son éventail ouvert sur la joue gauche : non

Appliquer l’éventail fermé contre son oreille droite : je t’écoute

Tenir l’éventail fermé suspendu à son cordon : je ne peux pas

Coller son éventail fermé à sa tempe gauche : cesse d’être jaloux

Fermer et ouvrir avec grâce son éventail : tes désirs seront comblés

Texte et photo du livre Eventails d'Alexandre F. Tcherviakov.
avatar
La Flamme
Fourrier

Masculin
Nombre de messages : 1085
Age : 53
Date d'inscription : 16/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le langage de l'éventail au XIXe siècle (1)

Message par L'Aly le Mer 26 Juil 2006 - 12:56

[IMG]http://smileyon

bonjour à tous !

très intéressant.
Par contre j'ai trouvé un autre language.
Tout comme les mouches l'usage de l'éventail devient un véritable langage de société.
Ainsi, cette codification compliquée facilitera ou freinera les ardeurs de ces messieurs de la Cour.
L’art de s'en servir a permis d'exprimer les états d'âme, du badinage aux déclarations d'amour dans un langage qui lui est propre. :

Le tenir dans la main droite face au visage : Suivez-moi.
Le tenir dans la main gauche face au visage : Je désire un entretien.
Le poser contre l'oreille gauche : Je désire que vous me laissiez tranquille.
Le glisser sur le front : Vous avez changé.
Le faire tournoyer dans la main gauche : Nous sommes surveillés.
Le tenir dans la main droite : Vous êtes entreprenant
Le faire glisser dans la main : Je vous hais.
Le faire tournoyer dans la main droite : J'aime quelqu'un d'autre.
Le faire glisser sur la joue et le poser sur le menton : Je vous aime.
Le présenter fermé : M'aimez-vous ?
Le faire glisser devant les yeux : Je suis désolée.
Toucher l'extrémité du doigt : Je désire vous parler !
Le poser immobile sur la joue droite : Oui.
Le poser immobile sur la joue gauche : Non.
Ouvrir et fermer : Vous êtes cruel
Le laisser pendre : Nous resterons amis.
S'éventer lentement : Je suis mariée.
S'éventer rapidement : Je suis fiancée.
Le poser sur les lèvres : Embrassez-moi.
Ouvert et immobile : Attendez-moi.
Le porter ouvert dans la main gauche : Venez me parler.
Le placer derrière la tête : Ne m'oubliez pas.

je l'ai trouvé sur le site les fêtes de Thalie ou la language de la mouche y est également décrit.
alors , on fait un mélange des deux ? lol

*L'Aly*
avatar
L'Aly

Féminin
Nombre de messages : 10
Age : 28
Date d'inscription : 26/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le langage de l'éventail au XIXe siècle (1)

Message par l'ablette le Mer 26 Juil 2006 - 13:02

Waou l'Aly, je sens qu'on va tous se faire avoir, c'est vraiment pas juste, ces langages que seul les femmes peuvent parler, vraiment pas juste.


[img]http://yelims.f
avatar
l'ablette
Fantassin de la ligne

Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 29/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le langage de l'éventail au XIXe siècle (1)

Message par L'Aly le Mer 26 Juil 2006 - 13:17

hé!hé! il faut bien que l'on ai d'autres avantages !
déjà que les inconvénients d'être une femmes sont nombreux mais si en plus nous n'avons aucunes compensations !!! lol
là ça serait pas juste !!
lalalère

*L'Aly*
avatar
L'Aly

Féminin
Nombre de messages : 10
Age : 28
Date d'inscription : 26/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le langage de l'éventail au XIXe siècle (1)

Message par L'Aly le Mer 26 Juil 2006 - 13:46

bon milles excuses c'est moi qui me suis trompée [img]http://yelims3.
le language que j'ai donnée est en réalité celui du XVIII eme !...
j'ai réussi à trouver un site qui regroupe les deux language et celui du XVIII eme (mais moins que le site précédent) et celui du XIX eme qui sont différents !:
http://www.aujardindelamitie.com/LeSentierDesTrouvailles/LangageDeLeventail/langage_eventail2.htm
de beaux exemples d'éventails y sont également présentés.

bonne lecture mesdames .

*L'Aly*
avatar
L'Aly

Féminin
Nombre de messages : 10
Age : 28
Date d'inscription : 26/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le langage de l'éventail au XIXe siècle (1)

Message par l'ablette le Mer 26 Juil 2006 - 13:54

Bon compagnons, a vos dicos, il est temps d'en ecrire un portatif, si on ne veut pas se faire mener a la baguette, ou devrais je dire a l'evantail par ces dames!
avatar
l'ablette
Fantassin de la ligne

Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 29/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le langage de l'éventail au XIXe siècle (1)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum