L'éventail ou l'arme des Dames

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'éventail ou l'arme des Dames

Message par La Flamme le Jeu 8 Déc 2005 - 20:25

Petite histoire de l’éventail

Toutes sortes de fables et de légendes font apparaître l’éventail tour à tour en Chine, au Japon, aux Indes ou en Egypte.

Son origine a été beaucoup discutée, mais l’Egypte semble être l’hypothèse la plus plausible. En effet, la découverte de la tombe de Toutankhamon a permis la mise à jour de huit éventails, tous munis de manches, plus ou moins longs, formés d’une plaque semi circulaire garnie en plumes. Les matériaux utilisés sont de l’ivoire coloré ou doré et du bois recouvert d’écorce aux feuilles d’or.

L’éventail était un accessoire nécessaire dans un pays tel que l’Egypte tant pour apporter de l’ombre que de la fraîcheur. Il est alors considéré, comme l’emblème du bonheur et du repos céleste...


Eventail anglais de 1770


Les plus anciens textes qui fassent mention de l’éventail sont des poèmes sanscrits : il était dans l’Inde Antique, une feuille de lotus ou de bananier, de palmier ou de jonc ; objet de parure autant qu’instrument d’utilité, il s’apparente alors, au chasse mouche… Emblème de l’autorité, attribut de pouvoir, selon les civilisations ; objets mystérieux et mal connu dont l’histoire mêle élégance et cruauté…

L’éventail s’introduit en Europe, vraisemblablement, grâce aux croisés et pélerins qui le ramenèrent d’Orient. Catherine de Médicis en lança la mode en France après l’avoir ramené d’Italie.
Il devient l’accessoire féminin et s’introduit dans les cours d’Europe entre le XVIème et le XVIIIème siècle. On parle de l’éventail que posséda la reine Théodelinde au VIème siècle… de celui de l’abbaye de Tournus au IXème siècle que deux diacres tenaient de chaque côté de l’autel pour éviter que les mouches ne tombent dans le calice…En France, au XIIIème siècle, l’éventail se nomme esmouchoir. Rabelais parle d’esventoirs et d’esventadors.


Eventail sous la Révolution


Un langage très particulier est consacré à l’éventail : suivant la manière de l’incliner, de le fermer, il exprime la sympathie ou l’éloignement, donne des rendez-vous ou réclame la prudence.
On prend des cours ‘pour parler de l’éventail’. D’ailleurs, une dame sans éventail est comme un gentilhomme sans épée’ écrivait Madame de Staël, L’élégance des toilettes et le doux battement de ces délicieux accessoires ne pouvaient que captiver toute l’attention de ces valeureux soldats revenant de l’une de leur bataille…Parés de leurs plus beaux uniformes et cherchant à découvrir ces mystérieux visages dissimulés avec tant de grâce…

La beauté d’un éventail est due à la qualité de sa monture, de sa feuille et des peintures qui la décorent. Les plus sont français, anglais, allemands, italiens et quelques uns espagnols.
Un éventail se compose d’une monture et d’une feuille. La monture est en bois, écaille, nacre ou os ; la feuille, en papier ou peau très fine (peau de cygne, peau d’âne, peau de poulet). Garni de dentelle, de soie blanche unie, de tissus de soie brodés ou de plumes d’oiseaux ; décoré de scènes mythologiques, de motifs orientaux, sujets galants ou champêtres, il prend même la forme de petit drapeau à la Renaissance.


Eventail mariage Hollandais 1765


Les premiers éventails à brins pliants apparaissent au milieu du XVIème siècle en Espagne.

Cinq corps de métiers étaient nécessaires pour réaliser les belles pièces : le tabletier (projet), le peintre et le doreur sur cuir, l’orfèvre ou le bijoutier, l’encadreur (cadre), et le plieur (pliage de la feuille). Paris comptait environ cinq cents éventaillistes au milieu du XVIIIème siècle, qui exportaient dans l’Europe entière !


Eventail 1765


L’éventail brisé.

Il se compose d’un jeu de brins d’ivoire très fins s’élargissant à mesure qu’ils s’allongent et sont reliés entre eux par un ruban, un rivet les fixes à leur partie inférieure. Chaque brin est découpé dans une seule pièce d’ivoire. Les deux lames situées à chaque extrémités sont plus grosses et plus solides que les autres et sont appelées : maîtres brins.

L’éventail à monture et à feuille.

La feuille est un papier, de chevreau ou de toile. Les brins de la monture sont enrichis d’appliques, de jours et de reliefs (ivoire, écaille, nacre, bois or et argent). Cette technique apparue au XVIIème siècle, va permettre aux artistes d’exercer tout leur talent comme sur une toile, en effet, la grandeur des éventails devait être assortie à l’ampleur des robes… !
L’éventail fait partie des objets, qui ayant su traverser le temps, nous permettent de redécouvrir l’histoire.


Eventail 1810


Imprégné de ses fins battements, manié avec tant de douceur, il ne peut que nous transporter dans ces salons où régnait une ambiance mêlée de galanterie, coquetterie et élégance, délicieusement mise en scène par des acteurs d’un soir…


Texte de Laure HANTZ
avatar
La Flamme
Fourrier

Masculin
Nombre de messages : 1085
Age : 53
Date d'inscription : 16/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éventail ou l'arme des Dames

Message par La Plume le Ven 9 Déc 2005 - 1:03

ça, c'est beau, ça... !
[IMG]http://smileyon
avatar
La Plume
Sergent des Fusiliers-Grenadiers

Masculin
Nombre de messages : 264
Age : 54
Date d'inscription : 16/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éventail ou l'arme des Dames

Message par l'ablette le Ven 9 Déc 2005 - 1:21

Waou!!!!! Qu est ce que c est beau la vache, et encore on voit ça en photo mais imaginons en vrai, je pense que La Pie en vodra un a tout prix, tellement ça brille dans la soie et la dentelle ( c est ça qui fait le malheur des hommes ;) )
avatar
l'ablette
Fantassin de la ligne

Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 29/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éventail ou l'arme des Dames

Message par La Gaufre le Ven 9 Déc 2005 - 1:27

Les Gaichas au Japon l'utilisaient pour se défendre ..... certain club de Kobudo enseigne encore l'art de la frappe à l'éventail metalique bien affuté.....
________________________________________________
[img]http://www.clic Z'en Veux ! Z'en Veux !
avatar
La Gaufre
Fusilier-Grenadier

Nombre de messages : 351
Date d'inscription : 07/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éventail ou l'arme des Dames

Message par la feuille le Ven 9 Déc 2005 - 13:00

oh oui; merci la flamme, c'est passionnant ! [img]http://yelims.f

La feuille ( le retour !!!)
avatar
la feuille
Vivandière

Nombre de messages : 164
Date d'inscription : 17/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éventail ou l'arme des Dames

Message par Dordogne le Dim 18 Déc 2005 - 21:01

Les paysans en mettent égalemenrt dans les champs pour se défendre.
avatar
Dordogne
Grenadier

Masculin
Nombre de messages : 1109
Age : 54
Date d'inscription : 16/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éventail ou l'arme des Dames

Message par La Flamme le Dim 18 Déc 2005 - 21:07

Heuuuuu, ne confondrais tu pas avec un épouvantail ??? [img]http://yelims3.

[img]http://yelims.f
avatar
La Flamme
Fourrier

Masculin
Nombre de messages : 1085
Age : 53
Date d'inscription : 16/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éventail ou l'arme des Dames

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum